Sonnet pour le Centenaire n° 0005

Préambule pour l’histoire des Eparges (Les Eparges – 55)

Lecture par l’auteur avec illustration musicale de Paul Glaeser :  

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Les trente-trois sonnets que vous allez entendre

Et dont le tout premier se trouve être celui

Dont les mots à présent s’égrènent de leur bruit

Vont parler des Eparges, un temps, pour tout comprendre…

 *

Son histoire est liée – et ça ne peut surprendre –

A cette Grande Guerre où, déferlant sur lui,

L’horreur avec son fer et son feu le détruit

Jusqu’à ce qu’il renaisse, un beau jour, de sa cendre…

 *

Maurice Genevoix en fut le grand témoin !

C’est donc une évidence à dire, pour le moins,

Ces lieux et leur passé sous forme poétique…

 *

Puisqu’il était poète avant d’être écrivain

Et que son âme y passe et souffle l’Authentique

Que cette terre exhale en ses crête et ravins…

*