Sonnet pour le Centenaire n° 0006

L’histoire des Eparges (Les Eparges – 55)

Lecture par l’auteur avec illustration musicale de Paul Glaeser :  

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

*

L’histoire des Eparges avant la Grande Guerre

Est celle d’un village à vigne et à moutons

Ressemblant à ces crèches habitées de santons

Où la vie douce et dure est semblable à leur terre…

 *

Sa glaise et ses cailloux collaient comme une mère

Chatte en train d’allaiter, pour un temps, ses chatons

Mais sachant les durcir comme on fait les bétons

En leur donnant des coups de griffes et de colère !

 *

Puis la laissant tranquille, elle a repris l’aspect

De la belle harmonie induite par la paix

Qu’offre son paysage à l’homme et la nature…

*

Les combats acharnés que sa crête a connus

Au siècle précédent y laissent leurs griffures

Même si ses terrains ne sont plus aussi nus !

*