Sonnet pour le Centenaire n° 0023

Le monument du coq (Les Eparges – 55)

Lecture par l’auteur avec illustration musicale de Paul Glaeser :  

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

La douzième D.I chargée de la bataille

Devait prendre la crête occupée en son roc

Par la troupe allemande y creusant tel un soc

Ses lignes fortifiées avec force et ferrailles.

 *

Engageant ses Poilus sous la forte mitraille,

Elle a su conquérir, par la taille et l’estoc,

Son sommet prédisant le monument du coq

Bâti pour célébrer ses morts sans funérailles…

 *

Dessus cet obélisque, un bronze de l’oiseau

Symbolisant la France évoque le « Caso »

Du Cyrard que le vent pénétrant échevelle…

 *

S’apprêtant à sabrer de l’ergot d’un coup sec,

Il se met à chanter en soulevant ses ailes

Comme lui sa « Galette » et puis sa « Gloire » avec !

*