Sonnet pour le Centenaire n° 0029

La reconstruction des Eparges (Les Eparges – 55)

Lecture par l’auteur avec illustration musicale de Paul Glaeser :  

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Afin de reconstruire, à nouveau, le village,

Il fallut, avant tout, le dégager au mieux

Des dangereux déchets d’obus qui, devant Dieu,

Pourraient bien rappeler un vivant de passage…

 *

Alors, ses habitants s’armèrent de courage,

Bien aidés par les dons et par l’appel odieux

Aux prisonniers de guerre affectés en ce lieu

Pour tester si leur pas les transforme en carnage…

 *

Chaque propriétaire y reprit son terrain

Et les cubes de pierres érigés un par un

Pour servir aux maçons de matériaux de base.

 *

C’est ainsi qu’un beau jour, celui-là, souriant,

Put voir une maison retrouver son embase

Et bientôt remplacer sa baraque Adrian !

*