Sonnet pour le Centenaire n° 0031

L’église Saint-Martin (Les Eparges – 55)

Lecture par l’auteur avec illustration musicale de Paul Glaeser :  

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

L’église Saint-Martin rebâtie aux Eparges

Après que son aïeule, assez jeune pourtant,

Ait dû livrer sa pierre à la ruine du temps

S’installant sur quatre ans, le fit au pas de charge…

*

Puisque très peu d’années après la mise au large

De l’horreur de la guerre ayant, à bout portant,

Tiré contre ses murs tout l’enfer de Satan,

L’évêque de Verdun pu la reprendre en charge…

*

Son décor intérieur de statues et vitraux

Evoque, avec brio, deux grands Saints ancestraux

Que désormais la France honore en son Histoire…

 *

Jeanne d’Arc s’y trouve ainsi que Saint-Louis,

Chacun dans un vitrail offert pour la victoire

De la Paix sur la Guerre et ses Morts enfouis !

*