Sonnet pour le Centenaire n° 0210

Les vestiges allemands de la Tête des Faux (68)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Les « Feste » bétonnées à la Tête des Faux

Jusqu’en son belvédère en font un paysage

Marquant de cette guerre où régnait dans l’outrage

De l’obus triomphant la Mort avec sa faux…

 *

Sur la ligne de front, ce sommet, sans défaut

De la chaîne des Vosges, écrivit une page

Marquante de l’Histoire en rompant fort l’usage

De la trêve à Noël fermant tout échafaud !

 *

Car l’attaque allemande au soir de cette fête

Se trouva repoussée en petite défaite

Permettant aux « Jäger » de rester en ce lieu…

 *

Et de bâtir ici toute une logistique

Allant d’une chapelle où l’on vénérait Dieu

Jusqu’à la gare en dur d’un vrai téléphérique !

*