Sonnet pour le Centenaire n° 0049

Septembre 1914 à Rembercourt-aux-Pots (55)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

En septembre quatorze, à Rembercourt-aux-Pots

L’église Saint-Louvent se trouva bombardée

Alors que les Français s’accrochaient à l’idée

De repousser le « Boche » aux Diable et ses suppôts…

 *

Avec son casque à pointe en guise de chapeau

Et croyant que sa foudre allait être guidée

Par ce « paratonnerre » à l’allure fardée

Brillant comme une hampe au-dessus d’un drapeau !

 *

Mais voulant conserver sa belle architecture

Née de la Renaissance, elle offrit sa toiture

Alors en sacrifice espérant son remords…

 *

C’est pourquoi désormais l’une de ses chapelles

Se trouve consacrée au souvenir des morts

Tombés pendant les guerres afin qu’on s’en rappelle !

*