Sonnet pour le Centenaire n° 0059

Le Bois Brûlé (55)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Au cœur du Bois Brûlé, la haute croix de bois

Se dressant sur son socle en pierre ici rappelle

Les combats acharnés que sa redoute appelle

Pour pouvoir contrôler ce verrou dans les bois…

 *

Une attaque allemande, ayant mis aux abois

Un moment les Français redressant à la pelle

Leurs tranchées et boyaux, en remplit sa coupelle

Jusqu’à ce qu’un sursaut lui retire et la boit !

 *

L’adjudant Péricard avec des volontaires

Lui reprend, en effet, l’ascendant quand, à terre,

Il voit que les blessés se croyaient déjà morts…

 *

Et que, de sa voix forte, il exhorte au plus vite

Ces hommes en leur criant dessus : « Debout les Morts ! »,

Donnant à ce fait d’armes une gloire émérite !

*