Sonnet pour le Centenaire n° 0065

La fosse Alain-Fournier en tranchée de Calonne (55)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

La fosse Alain Fournier en forêt de Calonne

Montre l’emplacement où furent découverts

Ses hommes et l’écrivain déposés à l’envers

En étant enterrés sans arme ni colonne…

 *

Sa pyramide en verre en la coiffant détonne

Avec cette nature à nouveau sans revers

Après avoir gommé la guerre de son vert

Désormais bien présent autour du tétragone.

 *

Ils étaient vingt-et-un, ces corps inhumés-là

Par la troupe allemande alors sans tralala

Pendant que le combat poussait vers les Eparges…

 *

Longtemps l’incertitude entoura cette mort

De l’auteur du Grand Meaulnes et se nourrit en marge

De cette grande Histoire avançant sans remords !

*