Sonnet pour le Centenaire n° 0068

Le Fort de Douaumont (55)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Le Fort de Douaumont tout criblé de cratères

En sa superstructure en pierraille et moellons

Témoigne de l’enfer lui donnant ses galons

De glorieux combattant pendant la Grande guerre…

 *

Pourtant aucun combat ni gloire militaire

Couvrant ses défenseurs ne se fit tout au long

De la pire bataille entourant ses merlons

Que le Monde à présent reconnaît sur la Terre !

 *

Car il fut en ce temps ce symbole puissant

Que les belligérants se volaient dans le sang

Pour lancer à leur peuple un signe de victoire.

 *

Un accident terrible en fit un grand tombeau

Pour six cents Allemands devenant pour l’Histoire

A jamais nécropole à leur corps en lambeaux.

*