Sonnet pour le Centenaire n° 0073

La Vaux-Marie (55)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

En dix-neuf cent quatorze au soir du neuf septembre,

Un combat terrifiant pour les chasseurs à pied

Fit à la Vaux-Marie un fort sacré guêpier

Qui vint lui retirer la moitié de ses membres !

 *

Cette lutte acharnée, au cœur de l’antichambre

De la Mort ou du temps pesant pour l’estropié,

A permis de freiner plus que sur le papier

L’offensive ennemie alors qui se démembre…

 *

Grâce à ce coup d’arrêt, pourtant très meurtrier,

Les Français remettaient le pied à l’étrier

Et remportaient la Marne en sa prime bataille…

 *

Aujourd’hui, pour marquer l’honneur de ces soldats,

Un simple monument fait de pierres sans taille

Sous un casque Adrian décrit leur lourd mandat !

*