Sonnet pour le Centenaire n° 0089

Le village détruit de Bezonvaux (55)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Avant guerre un château dominait Bezonvaux

Ce village rural du Nord des Hauts de Meuse

Que tous ses habitants, la tête malheureuse,

Ont dû quitter alors, sans finir leurs travaux !

 *

Ce fut à cet endroit qu’un principe nouveau

Trouvé par Maginot, à l’approche chercheuse,

Fut expérimenté pour rendre plus heureuse

Toute reconnaissance au plus petit niveau…

 *

En effet, patrouilleur avec trois équipiers,

Il pensait retarder la moindre troupe à pied

D’éclairage allemande en quête de passage…

 *

Complètement détruit à la fin du conflit,

L’on ne put reconstruire en ce lieu que l’outrage

D’un danger permanent décréta sans un pli !

*