Sonnet pour le Centenaire n° 0097

Le village détruit de Louvemont-Côte-du-Poivre (55)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

*

Avant d’être détruit, le nom « Côte-du-Poivre »

Ne suivait pas encor’ celui de Louvemont,

Ce paisible village au Nord de Douaumont

Qui, sans la guerre, aurait pu rester un bel havre…

 *

Mais celle-ci laissant, sur lui, bien des cadavres

Au cours de l’offensive allemande, en amont

Ayant déjà conquis juste avant lui Beaumont,

Le prit pour l’occuper comme non loin la Woëvre…

 *

A la fin de l’an seize, il sera reconquis

Par les troupes françaises, ancêtres des Harkis,

Tombant comme les autres issus de métropole…

 *

Comme en témoigne encore, à quelques kilomètres,

Les tombes musulmanes au sein des nécropoles

Ou bien leur mémorial fait pour les reconnaître !

*