Sonnet pour le Centenaire n° 0098

L’ouvrage de Froideterre (55)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

L’ouvrage intermédiaire au nom de Froideterre

Protégeait à la fois le Fort de Douaumont

Et celui de Souville au plus près en amont

De Verdun que visaient le Kronprinz et son père…

 *

Malgré tous les assauts puissants de leur colère,

Leurs troupes ne parvinrent, après tous leurs sermons

Visant à leur donner la hargne du Démon,

Qu’à frôler le ravin dit de la poudrière !

 *

C’est par sa résistance usant les Allemands

Essuyant tous ses tirs dits de retranchement,

Que leur grande offensive essouffla leur avance…

 *

A tel point qu’en final il ne fit pas un pli

Que, par un grand sursaut des Français en confiance,

La percée des Prussiens se changea en repli !

*