Sonnet pour le Centenaire n° 0106

Le Fort de Tavannes (55)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

A côté du tunnel, tout le Fort de Tavannes,

Désarmé par décret en l’an quinze, a servi,

Au cours de la bataille, avant tout à l’envi,

Aux troupes recherchant l’étape qui dépanne…

 *

Très vite surpeuplé, celles-ci se condamnent

A des moments de vie où plus rien ne ravit

A cause d’une hygiène où chaque vis-à-vis

Devient insupportable en ses moindres chicanes !

 *

Si bien qu’on règlemente alors tout son accès

Afin de limiter les risques et les excès,

Surtout que les obus y revenaient en nombre !

 *

Ses stigmates, aujourd’hui, sont à jamais présents

Avec ses trous béants n’accueillant plus que l’ombre

Au sein d’une nature au cœur plus apaisant !

*