Sonnet pour le Centenaire n° 0113

L’ouvrage de la Falouse (55)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Un ouvrage en béton, au sud de Belleray,

Tout entouré de champs, à deux pas de la Meuse,

Avait, pendant la guerre, une place chanceuse

Que la plupart des Forts auraient signée d’un trait !

 *

En effet celui-ci, trop loin du couperet

Sanglant de la bataille en cours, fort massacreuse

Sur les hauts de Verdun, eut cette chance heureuse

De se voir épargné pour garder son attrait !

 *

Le temps, pourtant, sur lui, pendant beaucoup années

Semblait le reconduire à cette destinée

De ruine inéluctable et de triste horizon !

 *

Puis, étant restauré, ce bâtiment mérite

D’en faire tout le tour, des sous-sol au gazon,

Où la vie des Poilus en réel est décrite…

*