Sonnet pour le Centenaire n° 0139

Le mémorial de la Pennsylvanie à Varennes-en-Argonne (55)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

A Varennes-en-Argonne, un très beau mémorial

Erigé par l’Etat de la Pennsylvanie

Pour honorer ses morts avec cérémonie

Apparaît sous l’aspect d’un Palais impérial…

 *

En lui donnant ce site extraterritorial,

Où son ancien château mourut dans l’agonie

Sous les feux de la guerre et sa pyrotechnie,

La France a célébré son cœur immémorial !

 *

Lorsque le visiteur pénètre dans ce lieu,

Son âme, à tout instant, se retrouve au milieu

Tant du jardin d’Eden que d’une nécropole…

 *

Et ne peux que tomber dans un recueillement

Précieux pour ces Sammies attentifs au symbole

De sa grande esplanade ouverte au firmament…

*