Sonnet pour le Centenaire n° 0179

Les attaques aériennes sur Metz pendant la Grande Guerre (57)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Fin décembre quatorze, une attaque nouvelle

Sur la gare de Metz s’est faite par avion

Larguant par quantité sans grande précision

Des fléchettes d’acier à la pointe mortelle…

 *

Si son bilan n’eut pas d’atteinte criminelle

Sur la troupe allemande alors en rangs d’oignon

Dans l’attente d’un train, cette pénétration

Française par les airs effraya la Moselle…

 *

Par la suite la guerre envoya par moments

D’autres aéronefs dont les bombardements

Y mêlant l’explosif la rendaient plus « moderne » !

 *

Ce qui préfigurait l’autre conflit mondial

Où le département n’eut pas que des casernes

Ou des soldats visés par un autre arsenal !

*