Sonnet pour le Centenaire n° 0180

La batterie de l’éperon (54)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Sur les hauts de Frouard, la grande batterie

Dite de l’éperon, en annexe du Fort

Du nom de ce village, offrait un bon renfort

De feux pour les Français manquant d’artillerie…

 *

Dominant l’Amezule avec ses galeries

Desservant ses canons qui pointaient sans effort

Vers la butte d’Amance, elle eut le réconfort

De se voir renforcée en sa maçonnerie…

 *

Et surtout de rester à l’écart des combats

Sur le Grand Couronné lorsque y lutte et se bat

L’armée de Castelnau bloquant la Bavaroise…

*

Aujourd’hui, cet ouvrage indique en cet endroit

Que le temps reboisait avant qu’il le déboise

Que la Mémoire aussi sait reprendre ses droits !

*