Sonnet pour le Centenaire n° 0189

La bataille et le monument aux morts de Badonviller (12 août 1914) (54)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

La guerre de quatorze engagea sur le champ

Jusqu’à Badonviller des troupes bavaroises

Dans la zone laissant les portes villageoises

Du secteur frontalier libre à tous leurs penchants…

 *

En effet, découvrant qu’il était alléchant

De venir attaquer sans risque les bourgeoises,

Les vieillards impotents et les enfants qu’ils croisent,

Ces soldats bavarois sont devenus méchants…

 *

Au point de massacrer, d’incendier et détruire

Habitants et bétail et maisons pour mieux nuire

A ces premiers Français qu’ils trouvaient sur leur sol !

*

Pour honorer ses morts, un monument s’élève

Avec une Victoire aux ailes sans envol

Près d’une femme en pleurs et d’un Poilu sans glaive !

*