Sonnet pour le Centenaire n° 0199

Le monument aux morts 1914-1918 de Lunéville (54)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Pour honorer ses morts pendant la Grande Guerre,

Lunéville choisit le jardin du château,

Au lieu-dit « Les Bosquets », pour construire au plus tôt

Un très grand monument fort digne de sa pierre…

 *

Ouvrant un défilé de caveaux hors de terre

Où leurs noms sont gravés, un porche sans linteau

Elève sur de grands socles monumentaux

Deux statues évoquant ces années meurtrières…

 *

Sur celui de quatorze, une femme debout

Avec les bras en croix hurle de bout en bout

Devant ce fier coursier pour lui servir d’entrave…

*

Sur celui de dix-huit, la même se maintient

Dans la même posture… et puis, sa tête grave

N’attend que le laurier que sa main droite tient !

*