Sonnet pour le Centenaire n° 0207

La nécropole de Bréhain (57)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

*

Entre Delme et Morhange, une crête à Bréhain

Voit s’écouler le sang de Régiments de France

Lors du vingt août quatorze accueillant la souffrance

Du combattant n’étant plus guère herculéen !

*

S’accrochant en ce lieu, l’espoir élyséen

De ces morts pour la gloire approcha l’espérance

Jusqu’au moment fatal où la désespérance

Apparut en vainqueur d’un choix manichéen !

 *

Car le Général Foch les ayant en ses rangs

Fit sonner la retraite en laissant ces mourants,

Ces morts et ces blessés sur leur champ de bataille…

 *

Puis une nécropole avec un monument

Formant un obélisque en granit y détaille

Tous leurs noms qu’une croix domine constamment !

*