Sonnet pour le Centenaire n° 0212

La Roche Mère Henry (Senones – 88)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

La Roche Mère Henry qui surplombe Senones

Connut autant l’horreur en haut de son sommet

Que sa ville au-dessous que la guerre soumet

Au joug des Allemands qui n’épargne personne…

 *

Le trente et un octobre, après l’assaut que donnent

Les fantassins français gagnant à tout jamais

La Gloire et cet endroit, tout son sol se remet

A trembler sous l’obus dont très peu ne pardonnent…

 *

Les troupes du Kaiser ne pouvant supporter

D’être à ce point contrées en ce lieu que l’été

Quatorze avait bâti de solides défenses…

 *

…Se vengèrent sur ceux qu’ils avaient sous la main :

Ces pauvres Senonais n’ayant pas eu la chance

De pouvoir fuir avant leurs sombres lendemains…

*