Sonnet pour le Centenaire n° 0269

Le monument des Bavarois à Réding (57)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Sur les hauts de Réding, un obélisque en grès

Tronqué dans sa hauteur, surmonté d’une sphère

Délivre son message à présent centenaire

Quand la guerre en ce lieu rassemblait ses agrès.

 *

Tout comme un paysan forçant trop sur l’engrais,

Elle a brûlé la vie un moment sur sa terre

Que l’outrage du temps s’apprêtait bien à taire

Dans un proche passé s’éveillant au regret.

 *

Construit pour honorer la troupe bavaroise

Voulant que les Français leur en payent l’ardoise,

Il symbolise ici la Moselle et ses pleurs…

 *

De savoir ses enfants souffrant de déchirure

Entre ses deux pays lui offrant tant de fleurs

Qu’il faillit disparaître alors sous la Nature…

*