Sonnet pour le Centenaire n° 0384

Les vingt nécropoles nationales de Moselle (57)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Dans chaque nécropole établie en Moselle

Pour les soldats français en éternel repos,

Au-dessus de leur tombe y flotte le drapeau

Qu’ils servaient quand leur mort se fit industrielle…

 *

Qu’ils soient à Gosselming, à Riche ou Buhl, leurs stèles

Sont comme à Metz-Chambière, où les porte-drapeaux

Font des cérémonies alors fort à propos,

Tout autant qu’à Walscheid, ou Dieuze, solennelles !

 *

Ce n’est pas différent à Conthil, Brouderdorff

Belles-forêts, Chicourt, Frémery, Sarraltroff,

Comme à Plaine-de-Walsch, ou bien à Vergaville…

 *

Ni même à Lidrezing, La Valette ou Lagarde

Sarrebourg, ou Cutting, comme encore à Thionville

Où jamais la ferveur ne doit baisser la garde !

 *