Sonnet pour le Centenaire n° 0388

La chapelle Saint-Pierre et Paul de Buhl-Lorraine (57)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

A Buhl, une chapelle offerte à tous les vents

Se détache au milieu des tertres de sa plaine

Pour honorer les saints Pierre et Paul dans la peine

Pour cent trente soldats cités sous son auvent…

 *

Trois d’entre eux y sont mis un peu plus en avant

Car leurs noms sont gravés pour mieux remettre en scène

Ce terrible combat qui, à vingt ans à peine,

Leur a donné la mort tout juste en arrivant !

 *

De ces trois, Jean Parrot provenait de la Loire,

Lorsque Jacques Fontvieille était de Haute-Loire…

Et Maurice Maury, lui, venait du Cantal…

 *

Ils sont morts le vingt août, qu’un soleil magnifique

Inondait sans compter avant l’instant fatal

D’un baptême du feu n’étant plus mirifique !

 *