Sonnet pour le Centenaire n° 0392

La Grande Guerre en Moselle – Pour concrétiser le projet de mausolée à Metz (57)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Le soldat de Moselle et peut-être d’Alsace

Aurait alors, à Metz, son mausolée géant

Qui le libèrerait enfin de ce Néant

Dans lequel il tombait en ouvrant sa besace…

 *

Celui-ci recevant, du grand bronze en rosace

Recouvrant le tombeau d’où sort, d’un trou béant,

Cette flamme éternelle, irait, en suppléant

Ce manque, en cet endroit, bien lui sauver la face…

 *

Et celle de Berlin, venant la renforcer,

Permettrait à ces feux s’unissant d’effacer

Sûrement pour longtemps ces affres de l’Histoire…

 *

Mais pour qu’un tel projet se concrétise un jour,

Ne suffirait-il pas qu’au sein de l’auditoire,

Ce soir, un Mosellan le répète au grand jour ?

 *