Sonnet pour le Centenaire n° 0398

La croix du massacre de Dalhain le 20 août 1914 (57)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

*

Aux abords de Dalhain, un petit monument

Surmonté d’une croix rappelle qu’un carnage

S’est passé le vingt août quatorze en ce village

Sur des blessés français par un corps d’Allemands…

*

Ceux-ci, pris sous un tir venant du bâtiment

D’un poste de secours, décident sans ambages

D’aller exécuter, au bord de ce virage

Ces hommes condamnés sans grand ménagement !

 *

Avec le sergent Faivre, un prêtre brancardier,

Et douze autres soldats dont quelques brigadiers,

L’abbé Prosper Calba, fait partie du massacre…

*

Ils seront inhumés à cet endroit précis

Que le temps et l’oubli plus que jamais consacre

A moins que la Mémoire y lui plaide un sursis !

 *