Sonnet pour le Centenaire n° 0048

Le dernier mort (08)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Le dernier Mort français le fut le dernier jour

Seulement dix minutes avant que la trompette

Ou le clairon ne sonne afin que l’on arrête

De se tirer dessus au combat tour à tour…

 *

Augustin Trébuchon, courait le souffle court

Avec une missive en ses mains d’estafette

Lorsqu’un tir allemand le prit en pleine tête

Le tuant sur le coup sans le moindre recours !

 *

Il avait quarante ans, ce berger de Lozère

Mobilisé depuis le début de la guerre

Qui ne trouvera plus ni brebis, ni salut…

 *

Il repose à présent au carré militaire

De Vrigne-Meuse avec dix-sept autres Poilus

Tombant dans l’offensive ultime et doctrinaire…

*