Sonnet pour le Centenaire n° 0119

Les offensives de fin 14 à début 15

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Le Front stabilisé de la mer à Belfort,

Chacun des adversaires en cherchait ses faiblesses

Dans la défense adverse occupée à, sans cesse,

Y creuser des tranchées, y compris près des Forts…

 *

Ainsi, des offensives ont fait tous leurs efforts

Pour le percer ici ou là mais ne progressent

Jamais suffisamment pour rendre alors maîtresse

D’un secteur une armée avec ou sans renfort !

 *

Que ce soit en Artois tout autant qu’en Champagne

Ou encore en Argonne, aucune alors ne gagne

Que ce fut en décembre ou bien pendant janvier…

 *

Partout le mauvais temps générant de la boue

Engluait les assauts comme dans du gravier

Le serait sans nul doute un véhicule à roues…

*