Sonnet pour le Centenaire n° 0128

L’industrialisation de la guerre

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

La guerre était un gouffre au niveau financier,

Comme à celui des hommes y tombant pour l’Histoire,

Pour le peuple et l’Etat espérant la victoire

Pour faire au moins payer tous ses dégâts fonciers…

 *

Mais les industriels aux grands talents boursiers

En ont bien profité de cet effort notoire

Transformant leurs usines en vrais laboratoires

Pour produire à la chaîne obus et chars d’acier…

 *

Lors, André Citroën tout comme Louis Renault

Ont vu d’emblée s’ouvrir leur chance en ce créneau

Qui les fera bientôt créer de vrais Empires…

 *

Mais avec le recul du terrible bilan

Des morts et des blessés dont la souffrance empire,

L’on ne peut soutenir que ce fut un bon plan !

*