Sonnet pour le Centenaire n° 0145

La concentration des forces (du 5 au 18 août 1914)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

La guerre déclarée, il fallait que les forces,

Qui allaient s’engager, se concentrent très vite

Tout près de la frontière afin qu’elles gravitent

Sur les lieux des combats avant qu’ils ne s’amorcent…

 *

Du côté des Français ses cinq armées s’efforcent

De suivre alors le plan 17 que Joffre évite

De changer quel que soient les avis qui s’invitent

Dans son état-major lui prônant quelque entorse !

 *

Axé sur l’offensive entre Metz et Strasbourg

Il négligeait d’entrée un viol du Luxembourg

Et surtout de celui du Nord de la Belgique…

 *

Car il ne pensait pas alors que l’ennemi

Puisse être supérieur au niveau numérique

A celui que pouvait réunir ces amis !

*