Sonnet pour le Centenaire n° 0146

Le raid Sordet (du 6 au 20 août 1914)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Après le Luxembourg, les forces allemandes

Pénétraient en Belgique, obligeant les Français

A lancer au plus vite en son sol qui passait

Désormais en leurs mains, nos troupes qui l’attendent…

 *

Ainsi, dès le 6 août, nos cavaliers s’y rendent

Au trot si enlevé que leurs selles blessaient

Le dos de leurs montures, au point qu’ils les laissaient

Le soir pour éviter des blessures plus grandes…

 *

Ce fut le raid Sordet, du nom du Général

Qui commandait ce Corps n’arrivant en final

Qu’à peine à renforcer les Belges et leur vaillance…

 *

Car étant épuisés par leur course à grand train

Leurs chevaux ne pouvaient plus charger par malchance

Un ennemi fuyant et coupant leur entrain !

*