Sonnet pour le Centenaire n° 0150

Le plan 17

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Groupant ses cinq armées entre le Luxembourg

Et la Suisse, ce plan s’axait sur l’offensive

Afin que les Français gardent l’initiative

Sur la force allemande entre Metz et Strasbourg…

 *

L’attaque concentrait l’effort sur Sarrebourg

Sur Dieuze et sur Morhange où la défaite arrive

Du fait des contre-attaques ennemies très actives

Et d’erreurs de grands chefs agissant à rebours…

 *

Mais le Commandement ne voulant pas l’admettre

A fait courir le bruit par voies de presse et lettres

Que les vrais responsables étaient les « Provençaux »…

 *

Dont l’ardeur au combat « frôlait la couardise »

Sans savoir que leur sang s’était versé par seaux

Après avoir trempé comme il faut leurs chemises !

*