Sonnet pour le Centenaire n° 0165

La bataille de la Woëvre (55)

(19 septembre – 18 novembre 1914)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

De septembre quatorze à la fin de novembre

Des combats meurtriers stabilisent le Front

Aux confins de la Woëvre où plus aucun poltron

Ne saurait perdurer sans flageoler des membres…

 *

Cette plaine boisée a servi d’antichambre

A la Mort s’efforçant de repousser l’affront

Des soldats survivant à leurs assauts trop prompts

N’ayant pas décimé la moitié de leurs membres…

 *

Bordé des Hauts de Meuse allant du sud au Nord

Ce terrain difficile engagea cet effort

Fort pénible et sanglant pour l’ensemble des troupes…

 *

En forêt de Mortmare autant que d’Apremont

La lutte était intense et remplissait la coupe

A large bord du Diable et de tous ses démons !

*