Sonnet pour le Centenaire n° 0359

Blessures de guerre

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Les soldats de quatorze ont tous été blessés

Qu’ils en aient réchappés avec ou sans blessure

Ou qu’ils aient succombés à l’horrible morsure

De la Mort se gavant de leurs corps trépassés…

 *

Chaque image à leurs yeux de crânes défoncés,

De membres arrachés leur ont fait ces gerçures

A l’esprit puis à l’âme entraînant leur cassure

Lorsque leur entourage en avait plus qu’assez…

 *

…De leurs cris de terreur et de leurs nuits d’errance

Qui venaient déranger derrière l’apparence

De la reconnaissance au prix d’un monument !

 *

Un nouveau mémorial devrait leur rendre hommage

A tous ces survivants français et allemands

Comme alliés des deux bords que troublaient leurs dommages !

 *