Sonnet pour le Centenaire n° 0376

Le poème « In flanders fields » de John Mac Crae en sonnet français

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Dans les Flandres, les champs voient les coquelicots

Frémir entre les croix en leur rang rectiligne

Qui marquent notre place à jamais sur sa ligne…

Et les chants d’alouette, en vol, risquent l’écho…

*

Mais comment écouter leurs trilles musicaux

Quand, dessous, la mitraille à présent se souligne ?

On les entend à peine, en sa rumeur maligne,

Nous qui sommes les morts qui payons notre écot !

 *

La veille, nous vivions l’aube et le crépuscule

Pourtant… et nous aimions sans que l’on ne calcule

Et nous étions aimés… avant d’être couchés…

 *

Sur ce sol flandrien ! Reprenez nos batailles,

Et levez haut la torche… et, si vous la lâchez,

Nous ne dormirons pas sous ces fleurs de piétaille !

 *