Sonnet pour le Centenaire n° 0387

La mobilisation allemande (57)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Le soir du premier août quatorze, le Kaiser

Mobilise, en décret, les conscrits d’Allemagne,

D’Alsace et de Moselle, afin que ceux-ci gagnent,

Alors leurs régiments les dotant de Mausers…

 *

Le jeune Mosellan n’étant guère gloseur

Sur les Lois en vigueur, déjà sous Charlemagne,

Ne pouvait qu’accepter de quitter sa campagne

Pour servir une Armée ignorant la douceur…

 *

Habillé vert-de-gris avec un casque à pointe,

Il avait dû subir une école à la pointe

Depuis son plus jeune âge évinçant le Français…

 *

…Pour la langue allemande et glorifiant l’Empire

Du matin jusqu’au soir… à moins qu’il s’empressait

De franchir la frontière en s’attendant au pire…

 *