Sonnet pour le Centenaire n° 0402

Le casque Adrian

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

*

Devant la quantité de blessés à la tête

Que la guerre en tranchées entraînait sans compter,

L’Etat-major français décida d’adopter

Un casque pour sa troupe en képis ou casquettes…

*

Celle-ci l’accueillit sans lui faire la fête

Pourtant en comprenant qu’il faudrait le porter

Sans arrêt sur le crâne avec témérité

Même si le danger s’en éloigne et s’arrête !

*

Mais comme il en sauva beaucoup dès le début,

Il fut vite apprécié quand un éclat d’obus

Venait le bosseler ou lui faire une entaille…

*

Et devint le symbole alors du vieux Poilu

Survivant, résistant à l’enfer des batailles

En priant que son fer lui vaudra son salut !

 *