Sonnet pour le Centenaire n° 0407

Le pied de tranchées

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Le pied dit de tranchées était un mal courant

Qui touchait les soldats pendant la Grande Guerre

Quand ils devaient rester trempés des nuits entières

Dans la boue et le froid et puis des jours durant…

 *

Ne pouvant enlever leurs effets les serrant

Comme leurs godillots et bandes molletières,

Ceux-ci bloquaient leur sang comme une vraie barrière

Et les paralysaient en marchant ou courant…

 *

Dans le pire des cas survenait la gangrène

Ne pouvant que conduire à cette horrible scène

De devoir amputer quelqu’un sans l’endormir…

 *

Pour éviter qu’un fait semblable se galvaude,

Il leur fallait sécher la peau sans trop blêmir

En la voyant bleuie et boire de l’eau chaude !

 *