Sonnet pour le Centenaire n° 0417

L’interminable attente dans les tranchées

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Durant la Grande Guerre aux fins fonds des tranchées,

Les soldats désoeuvrés pendant de longs moments

Sur leur ligne de front, ne savaient plus comment

Faire pour que leur vie enfin soit repêchée…

 *

Leur attente sans fin en posture couchée

Dans d’horribles chambrées aux pires ronflements

De dormeurs épuisés les faisaient forcément

Gamberger pour tromper leur cervelle écorchée…

 *

Chacun suivant ses goûts, son esprit ou ses mains

Remplaçait son ennui par cet autre chemin

Que l’alcool ou le vin trop bu ne choisit guère…

 *

C’était celui de l’Art du graveur ou sculpteur

Que l’enfant qu’il était à l’école naguère

Apprenait à donner à l’instinct créateur !

 *