Sonnet pour le Centenaire n° 0426

Noël 1914

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Quand Noël en quatorze arriva sur le Front,

Un silence subit força la canonnade

A laisser de côté ses obus et grenades

Car les deux bords ensemble en refusaient l’affront…

 *

Après cinq mois de guerre ayant ridé les fronts

Des soldats survivants voyant leurs camarades

Tomber à leur côté sans aucune parade,

Ce soir ils retrouvaient leur Guignol et Gnafron…

 *

Leur cheval à bascule et leurs livres d’image

Et la crèche où Jésus, entouré des Rois mages,

De bergers et moutons, était loin de sa croix !

 *

Les chants dans chaque langue unissaient leur musique

D’une tranchée à l’autre où la Foi de surcroît

Ne disait qu’une chose en tous points identique !

 *