Sonnet pour le Centenaire n° 0437

Les dernières heures de la bataille de Sarrebourg

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Se trouvant annexée à peu près quarante ans,

Sarrebourg accueillit pendant cette période

De nombreux immigrants faisant suite à l’exode

Des Français préférant leur Patrie en tout temps !

 *

Ceux-ci laissaient leur place à d’autres habitants

Venant germaniser la ville et tous ses codes

Bien français s’effaçant comme un grès qui s’érode

Jusqu’à cette autre guerre au destin cahotant !

 *

Aussi, quand les combats sont devenus déroute

Des tirs sur les Français qui se mettaient en route

Pour quitter la cité se faisaient alors jour…

 *

Ils venaient de civils d’origine allemande

Très heureux de chasser peut-être pour toujours

La France de ce sol que beaucoup redemandent !

 *