Sonnet pour le Centenaire n° 0438

Les premières heures après la bataille de Sarrebourg

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Après que la bataille ait quitté Sarrebourg

En laissant la victoire à la troupe allemande,

Les blessés et les corps que la Mort recommande

Ensanglantaient ses rues et ses premiers faubourgs…

 *

Les pro-Français voyant disparaître à rebours

Leur joie et leur espoir contentant leur demande

Se verront infliger les pires des amendes

Retournant leur moral comme terre en labour…

 *

Le calme revenant sur tout son territoire,

La ville pansera ses plaies sans que l’Histoire

N’associe à son nom de terme triomphant…

 *

Ce que ses monuments comme ses nécropoles

Rappellent sobrement, en ville à ses enfants,

Et sur Hoff ou vers Bühl, en de puissants symboles !

 *