Sonnet pour le Centenaire n° 0448

Les forêts et les bois de la Grande Guerre

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Les forêts et les bois sur les champs de bataille

Se sont trouvés meurtris comme jamais avant

N’aurait pu le rêver le plus terrible vent

Que la Terre ait lancé contre leur haute taille…

 *

Leurs arbres décharnés rappelaient la piétaille

Mourant dans sa tranchée ou bien alors bravant

Le feu de la mitraille avec ses survivants

Sous des obus lardant leur fer qui les entaille…

 *

Même à certains endroits leurs troncs n’existaient plus

Aussi déchiquetés que ces nombreux Poilus

Disparus pour toujours sans tombe et funérailles…

 *

La Nature en final y recouvrant ses droits

Encerclant de racine ossements et ferrailles

Apporte à la Mémoire un devoir fort adroit !

 *