Sonnet pour le Centenaire n° 0477

Les aléas météorologiques de la Grande Guerre

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

*

Les moindres aléas météorologiques

Pendant la Grande Guerre étaient, pour les soldats,

Une épreuve de plus s’ajoutant au barda

Qu’ils devaient emporter pour survivre en logique…

*

La chaleur de l’été dans sa tautologique

Dévoilant à la soif des rêves de sodas

S’y révélait parfois pire que l’armada

D’un hiver rigoureux au plan physiologique…

*

Mais la neige et la pluie inondant sans compter

Leurs tranchées et boyaux avec avidité

Ne faisaient guère mieux pour le bien de leur Être…

*

Car leur humidité baignant leurs vêtements

S’infiltrait au-dedans sans jamais disparaître

Jusqu’à la maladie et ses longs traitements !

 *