Sonnet pour le Centenaire n° 0492

Second sonnet du spectacle musical (Les fusillés de Verdun)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Henri mobilisé comme simple Poilu

Avait quitté Compiègne au début de la guerre

Avec son Régiment filant sur la frontière

Pour aider la Belgique à forcer son salut…

 *

Là, côtoyant la Mort sans être son élu,

Il se bat sans compter au côté de son frère

Emile qu’un obus faucha jusque par terre

Comme un livre au pilon que personne n’a lu…

 *

En écoutant alors sa colère et sa rage,

Il devint héroïque au point que son courage

Le fit même citer sur deux ordres du jour…

 *

Quand il participait aux combats sur la Marne

Avec acharnement ainsi qu’à Beauséjour,

Ce fortin de Champagne où la gloire s’incarne !

 *