Sonnet pour le Centenaire n° 0495

Cinquième sonnet du spectacle musical (Les fusillés de Verdun)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Beaucoup plus réfléchi pour être volontaire

Pour ne pas entraîner son fils allègrement

Pour affronter la Mort trop précipitamment,

Henri changea du, tout au tout, tous ses critères…

 *

Et préféra râler plutôt que de se taire

Quand un ordre incongru lui semblait simplement

Contraire à son bon sens venant spontanément

Pour éviter des choix paraissant délétères…

 *

Evidemment ceci ne satisfaisait plus

Vraiment son chef direct voyant en ce Poilu

Le danger d’un esprit de plus en plus rebelle…

 *

Aussi, pour éviter que ce « jeu » dangereux

N’entraîne ce soldat dans une impasse telle

Celui-ci se montra plus dur et rigoureux…

 *