Sonnet pour le Centenaire n° 0496

Sixième sonnet du spectacle musical (Les fusillés de Verdun)

Lecture voix seule par l’auteur : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 *

Mais l’expérience ayant fait endurcir Henri,

Celui-ci ne montrait jamais de défaillance

Au cours de la bataille où toujours sa vaillance

Le faisait émerger de son charivari…

 *

C’est comme s’il s’était fait surtout le pari

De l’Homme irréprochable usant de prévoyance

Tout autant que d’ardeur scintillant de brillance

Reconnue par la Gloire en son long feu nourri…

 *

C’est ainsi qu’il sauvait un jour un camarade

Des griffes de la Mort en pleine canonnade

Quand, blessé, ce dernier appelait au secours…

 *

Plus il exécutait ce genre de fait d’arme,

Plus il se sentait fort pour laisser libre cours

A son esprit critique alors qui ne désarme…

 *